NOUVEAU ! Commandez dès maintenant la nouvelle édition 2022 de MementoCSE En savoir plus

Avis d’Expert : ACCES CONSULTING

expert-Laurent-Jeanneau

Avis d'expert

Le difficile exercice du mandat d’élu de CSE
avec ses multiples sujets d’intervention

Laurent Jeanneau – Directeur technique

Un élu de CSE doit-il, peut-il être un « mouton à 5 pattes » ?

Avec l’avènement du CSE fusionnant les DP, CHSCT et CE, les élus de cette instance représentative du personnel se retrouvent sur tous les fronts des relations sociales individuelles et collectives sans bénéficier de moyens de fonctionnement supplémentaires, voire en devant faire plus de missions avec moins de moyens d’action. Est-ce possible et tenable ? Voici donc les 5 pattes d’un élu de CSE :

  • Présentation des réclamations individuelles et collectives avec ou sans représentant de proximité sans cadre défini,
  • Gestion des activités sociales et culturelles avec un budget revu à la baisse (assiette de calcul moins favorable que pour le CE) et des obligations supplémentaires telles que celles du RGPD,
  • Prérogatives consultatives négociées bien souvent au rabais pour obtenir quelques subsides dans le fonctionnement quotidien, recours aux experts durci, budget réduit ici aussi, et ceci en devant maîtriser la technicité et la variété de thématiques liées à la santé, la sécurité, les conditions de travail, la santé économique et financière, la gestion de RH…
  • Difficulté à négocier des moyens supérieurs au plancher légal qui s’avère insuffisant, le président pouvant s’opposer à toute amélioration figurant dans le règlement intérieur de l’instance,
  • Négociation collective pour les CSE dans les entreprises sans organisation syndicale représentative.

La coupe est pleine, et déborde, la crise sanitaire n’ayant rien arrangée… Alors comment faire pour s’en sortir ? pour trouver un sens à un mandat multi-facettes ?

Au-delà du Droit, les moyens d’action des élus du CSE se situeront dans le niveau de crédibilité dont ils disposeront vis-à-vis de la Direction. Une équipe d’élus solide de ses connaissances juridiques actualisées à l’occasion de formations, solide de l’appui d’experts dont elle peut bénéficier, solide des relations de confiance tissées avec les salariés au-delà des étiquettes syndicales, pour construire une légitimité de représentation des salariés, ce sont les clés pour anticiper, éviter de subir, agir et réagir avec la crédibilité nécessaire.

Dans ce nouvel univers qu’est le CSE, l’approche stratégique et tactique, quelle que soit l’expérience des élus et la nature de leurs interventions, est aussi importante que leurs bagages juridiques. C’est dans cette dynamique qu’ACCES, organisme de formation agréé au titre de la formation économique et SSCT propose également des formations « communication » et « cohésion d’équipe ». Avec l’appui d’un accompagnement quotidien via différentes formules allant de « La boite à outils du CSE », notre site d’information juridique qui permet aux élus d’avoir accès en permanence à un socle de connaissances et qui est exclusivement le fruit du travail de l’équipe de juristes ACCES,  aux prestations d’expertise qui apportent aux élus un coaching personnalisé, avec l’aide d’un consultant dédié qui suit leurs problématiques et maitrise leur environnement, vous serez fin prêt pour relever les défis de l’expression de l’intérêt collectif des salariés !