Cours en ligne pour élus et salariés (Nouveau conseil)

Développement des compétences

Le développement d’Internet a permis de développer les cours à distance permettant à tout un chacun d’améliorer ses compétences dans de multiples domaines. Il ne s’agit pas d’obtenir un diplôme (une certification professionnelle) par ce biais, mais d’améliorer ses compétences.

Des sociétés proposent désormais aux comités d’entreprise de s’abonner (le tarif est proportionnel au nombre de salariés de l’entreprise) pour faire bénéficier les élus et les salariés de ces formations à distance.

Social et culturel, décision du CE

Le CE n’a pas de « patron ». Ni le secrétaire, ni le trésorier, ni aucun autre élu ne peut signer un contrat au nom du CE, sans qu’un vote ait d’abord eu lieu en séance plénière, porté au PV.

Un contrat signé sans ce vote est nul juridiquement. Un fournisseur du CE peut demander au signataire qu’un tel vote ait lieu et qu’un extrait du PV lui soit transmis.

Gestion de la prestation par le CE

Le comité d’entreprise affecte comptablement l’abonnement qu’il souscrit auprès du prestataire aux deux budgets : fonctionnement et ASC.

Exemple, le CE prend trois ensembles :

  • Juridique
  • Informatique, deux sujets qu’il pourra affecter au budget de fonctionnement car ces deux thèmes sont destinés aux élus (et aux salariés bien évidemment),
  • Soutien scolaire, de l’autre côté qu’il devra affecter au budget des activités sociales et culturelles car il ne concerne pas les élus. Sauf si des élus ont besoin d’améliorer leur capacité à rédiger, maitriser l’orthographe, etc.

L’abonnement se matérialise par un code que les élus et chaque salarié pourront utiliser.

En général, les sociétés prestataires fournissent des statistiques d’utilisation au comité qui permettront aux élus d’orienter leurs abonnements en fonction des sujets les plus utilisés par les salariés et les élus. A force d’utiliser ce service, les salariés prendront l’initiative de suggérer au comité tel ou tel sujet qui les intéressent. Si l’essai ne donne rien ou peu d’utilisation, l’abonnement peut être modifié en fonction.

Avis d'expert

toutapprendre.com

Marc WACONGNE, Directeur Général

Ce service est avant tout collectif, social et culturel. Il n’a pas vocation à remplacer les formations qualifiantes proposées par l’Entreprise.

Lire la suite

Un service très varié

Salariés et élus peuvent ainsi améliorer leurs compétences dans des domaines très différents :

  • Juridique
  • Bureautique, informatique
  • Administratif
  • Fiscal
  • Soutien scolaire pour les enfants du personnel
  • Langues vivantes
  • Santé et bien-être personnel et familial
  • Musique
  • Code de la route
  • Etc.

Fréquemment, les prestataires proposent une offre par thème regroupant des cours dans un domaine commun.

Un service disponible à tout moment

Grâce à l’accès à Internet, l’utilisateur peut se connecter 24h/24. Toute la famille peut se connecter, dans le cadre de l’abonnement, il n’y a pas, à priori, de limite quantitative d’accès aux cours proposés.