Sport

Salle de sport en ville

Les salles de sport proposent toutes des tarifs préférentiels aux comités d’entreprise.

Le CE peut acheter des contremarques pour des abonnements annuels dans des clubs et salles de sport. Il fait ainsi bénéficier les salariés d’un tarif préférentiel (négociés grâce au volume d’achat) et, éventuellement, d’une subvention.

Enquêter auprès des salariés

Pour mieux cerner les besoins, demandez aux salariés s’ils pratiquent un sport et lequel. Un petit QCM (Questionnaire à Choix Multiple) avec juste des cases à cocher.

Tournois interentreprises

Créée en 1952 sous le nom d’Amicale des clubs corporatistes, la Fédération Française du Sport en Entreprise (25 000 licenciés) participe au développement d’échanges entre les associations sportives pilotées par les CE au travers de l’organisation de rencontres, de tournois, jeux régionaux, nationaux, européens interentreprises. Elle bénéficie de l’agrément du ministère chargé des Sports, et de l’affiliation au CNOSF (Comité National Olympique Sportif Français).

Salle de sport à l’entreprise

  • Certains CE aménagent une salle de sport ou programment des cours collectifs dans les murs de l’entreprise, les cours de renforcement musculaire, yoga et Pilate rencontrant notamment beaucoup de succès.
  • Toute personne enseignant une pratique sportive, même à titre occasionnel, contre rémunération doit disposer des diplômes correspondants (Code du sport, article L212-1).
  • N’oubliez pas d’en parler à votre assureur ou de contracter une assurance multi-activités qui couvre la responsabilité du CE.

Sorties sportives

Si la politique du CE privilégie l’accès au sport, il est cohérent de proposer une ou deux fois dans l’année une sortie sportive un peu hors norme. Se retrouver, entre collègues, pour pratiquer une activité sportive toute une journée ou le temps d’un weekend, constitue un moment de partage sans pareil. Courir ensemble, remporter un tournoi ou participer à une régate est l’occasion de renforcer le sens du collectif à une époque où l’individualisme prime. Une bonne raison pour le CE de proposer régulièrement des sorties sportives dans le cadre de ses ASC !

Rembourser les activités sportives des salariés

Le sport étant inscrit dans la loi comme activité sociale et culturelle (voir ASC, définition), les dépenses du CE en la matière sont tout à fait en règle avec l’URSSAF, y compris le remboursement des activités pratiquées par les salariés et leurs conjoint et enfants.

Bien évidemment, ce remboursement s’effectue sur présentation d’une facture (un original, pas de photocopie dans votre comptabilité) au nom d’un des membres de la famille.

S’affilier à une fédération

Le CE peut adhérer à l’une des deux fédérations sportives dédiées au sport en entreprise : la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) www.fsgt.org – et la Fédération française du sport en entreprise (FFSE) www.ffse.fr , toutes deux agréées par le ministère chargé des Sports et membres du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).