Les sports d’hiver (Nouveau conseil)

Courts séjours ?

La France est le premier pays d’Europe pour l’offre de ski et le nombre de touristes qui séjournent dans les stations. De nombreux salariés apprécient de profiter de cette proximité d’une offre variée et de qualité.

Le CE organise principalement des courts séjours en France. C’est pourquoi les séjours organisés par les CE dans une station de ski sont en majorité des courts séjours. Avec les RTT et autres congés de récupération, les CE peuvent organiser des séjours de 4 jours du vendredi au mardi soir.

Comment y aller ?

Problème des séjours au ski : plus facile à organiser en partant de Bourgogne- Franche-Comté, Grand Est, Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes ou PACA que dans des Hauts de France, de Bretagne, etc. Dans les régions les plus proches des massifs montagneux, des départs en autocar sont bien adaptés. Dès qu’on s’en éloigne, le train s’impose souvent. Attention, hors congés scolaires, certaines destinations ne sont pas desservies en trajets directs en semaine.

Il y a aussi la nuit en autocar ou en train qui permet de faire une économie sur le nombre de nuitées mais qui fait prendre des risques de fatigue et qui peut compliquer les conditions d’habillage en tenue de skieur, à l’arrivée.

Le logement et la restauration

Hôtels, centres de vacances, hôtels-clubs, appartements… toutes ces solutions existent et sont utilisées par des comités d’entreprise. La location d’appartements permet, quand les salariés qui viennent acceptent de partager un logement, de réduire la facture du logement.

Dans toutes les stations l’offre de restauration est importante. Difficile de privilégier la nourriture « légère », un séjour au ski est toujours aussi attirant pour ses fondues, ses tartiflettes et autres pierrades… Là aussi, il faut négocier ferme sur les prix de menus.

Choisir la bonne période

Le meilleur moment pour un séjour au ski d’adultes est en dehors des vacances scolaires, dès fin novembre pour les stations d’altitude, en janvier puis entre les vacances scolaires de février/Pâques pour toutes les stations.

La location de matériel de ski

Désormais, la location de ski via Internet est très développée et permet de réserver à l’avance tout le matériel nécessaire. Mais il faut porter attention à la qualité du matériel proposé :

  • Skis fartés et affutés
  • Chaussures séchées et aseptisées, essayées à l’arrivée pour vérifier le confort du skieur
  • Fixation réglées (à condition de transmettre le poids de chaque skieur à l’avance)

Pour skier, il faut un anorak ou un blouson, des gants, un bonnet, un pantalon (pas obligatoirement destinés au ski, mais assez chauds), des chaussettes (de préférence montantes) assez chaudes aussi. On peut donc skier sans disposer absolument d’un équipement spécial destiné au ski. Pour celle ou celui qui tombe souvent… des habits imperméables de préférence !

Les forfaits de remontées mécaniques

Dans chaque station, la société d’exploitation des remontées mécanique propose des remises sur les forfaits pour un achat en groupe. Il ne faut pas hésiter, une fois la taille du groupe arrêtée, à prendre contact avec le service commercial pour négocier la remise.